Crise Covid-19 : "Il faut anticiper le télétravail hors-crise"


Pour améliorer le travail à distance à court et moyen terme, les Aract proposent aux TPE-PME des modalités d’information, d’échanges, et d’accompagnement - individuel et collectif. Zoom sur ce qu’apporte l’approche « inter-entreprises » avec Sidonie Kiehl, en charge d’une action collective sur ce sujet en Aract Pays de la Loire.




« Ce qui était intéressant, c’est précisément que ces 4 établissements - de 8 à 250 salariés - avaient des demandes, des contextes et des objectifs très différents. »

Sur quoi portait l’accompagnement ? Comment s’est-il déroulé ?


Il a duré de septembre 2020 à janvier avec 5 séances de travail collectives entrecoupées de travaux internes à chaque établissement représenté par un membre de la direction et un représentant des salariés.

Quelles préoccupations ont émergé ?

Au démarrage, certains participants avaient des attentes fortes sur l’aspect réglementaire avec des questions de type : quels points de vigilance ? Que se passe-t-il en cas d’accident ? Quel support à privilégier : charte ou un accord ? Au fil du temps, les questions d’organisation et de management ont pris de l’importance.


Concrètement, qu’ont mis en œuvre les entreprises pendant ou après l’accompagnement ?


Prenons des exemples concrets :

  • L’une des structures a réalisé un important travail de recensement de l’ensemble des activités télétravaillables en partant des situations de travail réelles. C’est essentiel pour organiser le télétravail – et cela permet de faire progresser l’organisation dans son ensemble.


<< Lire l'article entier <<

48 vues0 commentaire